Les casinos ont rapporté gros l’an dernier en Suisse

Les chiffres d’affaires des casinos révèlent qu’il y a eu de bons rendements l’année dernière. Cependant, des irrégularités ont été également mentionnées.

Le bilan des activités des casinos en Suisse est en hausse malgré des irrégularités !

Les casinos en ligne ont été victimes des tentatives de fraudes. Certains clients tentent, en effet, d’obtenir des gains illicites en jouant aux jeux proposés par les établissements de jeux. Les dossiers sont introduits auprès des juridictions compétentes qui sanctionneront ces dossiers très prochainement. Par ailleurs le chiffre d’affaire des casinos en dit long sur leurs apports économiques en Suisse.

Augmentation des chiffres d’affaires des casinos de près de 23 millions de francs

Les casinos ont enregistré une augmentation évaluée à près de 23 millions de francs. En effet, le chiffre d’affaire des maisons de jeu de l’année 2018 est estimé à 703,6 millions de francs. Il y a donc eu une augmentation remarquable comparativement à l’année précédente. Les deux secteurs ayant permis d’obtenir ce chiffre sont les jeux de machine à sous et les jeux de table. Les jeux de machine à sous ont généré 567,7 millions soit 2,7 % contre 135,9 % pour les jeux de table représentant 6,2 % d’augmentation.

Les chiffres ainsi obtenus ne sont pas sans conséquences positives. Plusieurs millions ont été reversés aux cantons ainsi qu’à l’AVS. Les montants sont déduits des entrées fiscales qui ont connu une augmentation de 4,7 %, soit 332,4 millions. La Confédération a reçu 284,9 millions tandis que les cantons d’implantation des établissements de jeu de type B ont perçu 47,5 millions.

L’augmentation de 3,3 % du chiffre d’affaires observée est dû à deux faits. Il s’agit de la fermeture du casino italien de Campione ayant profité aux établissements de jeu de Mendrisio et de Lugano, d’une part et de la création de deux casinos au Liechtenstein qui a fait baisser les recettes des maisons de jeu de Bad Ragaz et de Saint-Gall, d’autre part.

Les irrégularités relevées par les casinos

La Commission fédérale des maisons de jeu surveillent de près les activités des établissements pour l’assainissement du domaine. Les irrégularités que l’on observe se situent au niveau des maisons de jeu ou des joueurs. Les procédures lancées concernent les joueurs et elles remontent aux années antérieures.

Il y a eu notamment 98 procédures pénales récemment étudiées par la CFMJ. Une trentaine a pu être libérée par la première instance. Le traitement des dossiers a beaucoup évolué et environ 255 décisions sont rendues par la commission alors qu’il y avait jusqu’à 117 dossiers des années précédentes en cours. Cela a réduit les procédures d’environ 157 cas.

Les amendes de 2018 ont été chiffrées à 1,503 million de francs. Quant aux gains obtenus illicitement, ils ont été compensés à hauteur de 509 344 de francs. Par ailleurs, le Tribunal fédéral a été saisi par l’organisme d’autorégulation des casinos qui demande l’arrêt du tribunal administratif fédéral. Cet dernier recours n’est pas encore examiné. Les fraudes observées dans le secteur sont enregistrés sur les systèmes de roulettes automatiques ainsi que sur les machines à sous servant aux jeux de hasard. En plus des vidéosurveillances, il faut noter que les personnels ont beaucoup contribués à la détection de ces malversations.

La nouvelle législation

La nouvelle législation actuellement en vigueur autorise désormais les compétitions mineures de poker en dehors des établissements de jeu. Aussi, les sites suisses peuvent désormais proposer des jeux en ligne. Certains tournois sportifs ne feront pas l’objet de paris afin de mieux contrôler le domaine des jeux de hasard.

Article rédigé le 05 juillet 2019à16h20 dans la catégorie :
Autres articles sur les jeux d'argent en Suisse
Partagez sur les réseaux sociaux