Jeux d'argent Suisse : la CFMJ dresse son bilan 2015

La Commission Fédérale des Maisons de Jeux (CFMJ) est l’instance de régulation des jeux en Suisse. Son rapport d’activités 2015 a été présenté au Conseil Fédéral, lequel a souligné que le bilan était positif dans son ensemble, les maisons de jeux suisses étant pour la plupart en règle vis-à-vis de la loi.

Bilan de la lutte contre l’addiction au jeu

La CFMJ a effectué au cours de l’année précédente des descentes et des inspections dans tous les casinos de la Suisse. Ces opérations de contrôle devaient permettre de vérifier que les casinos mettaient effectivement en œuvre les programmes d’aides sociales aux personnes dépendantes. Il s’agissait aussi de procéder à des examens afin de permettre un dépistage précoce des personnes à risque ou étant déjà atteintes de dépendance vis-à-vis des jeux.

Bilan de la lutte contre les sites illégaux

Dans ce domaine, la CFMJ a été très active, voire un peu plus qu’en 2014. On dénombre près de 120 procédures engagées par elles contre les sites de jeux en ligne illégaux. Ces poursuites judiciaires visaient essentiellement les sites de jeux qui exploitaient illégalement des terminaux et des serveurs internet dans des établissements publics.

Bilan financier du secteur des jeux en 2015

Même si la rentabilité des casinos suisses est jugée bonne comparée à d’autres secteurs, ce domaine d’activité a encore enregistré une baisse de chiffre d’affaires en 2015. Au cours de l’année dernière, le chiffre d’affaires brut des casinos a diminué de 4 %, et du côté des impositions, les casinos ont versé un peu moins de taxes, précisément une baisse de 4,91 %. Sur la base des impôts payés par les casinos, l’Etat a quand même pu reverser 273 millions de francs suisses à l’AVS, alors que 47 millions de francs se retrouvaient dans les caisses des cantons sur les territoires desquels sont implantés des casinos et salles de jeux de classe B.

Article rédigé le 14 juillet 2016à13h37 dans la catégorie :
Autres articles sur les jeux d'argent en Suisse
Partagez sur les réseaux sociaux